Newsroom

Post Image
23 juin 2016

Puma & maillots déchirés : La communication de crise jouera-t-elle les prolongations ?


via Le Blog du Communicant

A défaut d’avoir vu des buts marqués, les spectateurs du match de football Suisse/France comptant pour la 1ère place du groupe A de l’Euro 2016, auront pu assister à d’incroyables péripéties avec une pelouse digne d’un champ de patates, un ballon crevé et surtout une étonnante série de maillots troués ou déchirés chez les joueurs helvétiques durant la rencontre. Pour Puma, l’équipementier officiel de la Nati (surnom de l’équipe nationale suisse), il a d’emblée fallu activer une communication de crise dont les enjeux vont bien au-delà d’une tunique en lambeaux. Explications…

L’opposition entre la France et la Suisse le 20 juin dernier restera gravée parmi les temps forts de l’édition 2016 du championnat d’Europe des nations de football. Si sportivement, les amateurs de ballon rond retiendront surtout les tirs à répétition des Français sur les montants de la cage suisse, le grand public s’est surtout esclaffé devant l’épidémie textile des maillots portés par les joueurs suisses. Ce sont ainsi six tuniques qui sont parties en lambeaux dans le feu de l’action et surtout sous l’œil des caméras du monde entier. Pour Puma, le fabricant de cette nouvelle génération de maillots affichés comme innovants, le coup est rude. La marque à la panthère noire entendait profiter de l’Euro 2016 pour taquiner la suprématie d’Adidas et Nike. Pour l’instant, c’est surtout une réputation qui s’effiloche.

Pour en savoir plus : www.leblogducommunicant2-0.com

Billet rédigé par le Blog du Communicant et  L’Ambassade