Newsroom

Post Image
3 juin 2019

Le Scrabble chez les jeunes : un sujet qui intéresse de plus en plus les médias !


Le Scrabble a encore de beaux jours devant lui et se transmet de génération en génération ! Les grands médias français l’ont compris et suivent partout la relève ! Entre concours scolaire retranscrit par Gulli, un sujet d’actualité dans le 13h de TF1, ou le Championnat des jeunes diffusé par l’émission Quotidien, L’ambassade envoie les journalistes sur le terrain.

La finale 2019 du concours national de Scrabble scolaire s’est déroulée à Paris avec plus d’une centaine d’enfants venus de partout en France pour s’essayer à la compétition de ce jeu intergénérationnel. L’ambassade a assuré la médiatisation et l’alimentation des réseaux sociaux de la Fédération pour cet événement insolite .

 

scrabble-gangnants-L'ambassade_agence

Les trois premiers de chaque catégorie : de gauche à droite le premier des CM2 (et premier toutes catégories confondues), la première des 6e/5e, le premier des CE2/CM1

Un concours qui lutte contre l’illettrisme et qui encourage les jeunes à la concentration et l’apprentissage en s’amusant.

La finale nationale du Concours de Scrabble scolaire 2019 à eu lieu ce samedi 18 mai, à l’Ecole Internationale de Paris (16e arrondissement). Point d’orgue d’une compétition débutée en septembre, elle a rassemblé 30 899 élèves du primaire au collège. Ce concours est organisé par la Fédération Française de Scrabble en partenariat avec l’éducation nationale depuis 2012. Les enfants concourent dans trois catégories distinctes : CE2/CM1, CM2 et 6e/5e. L’objectif du concours est de faire découvrir le Scrabble duplicate aux enfants et à leurs familles, tout en sensibilisant les enseignants qui seraient intéressés pour poursuivre l’activité dans leur classe.

La pratique du Scrabble™ en milieu scolaire existe déjà depuis de nombreuses années. Des enseignants ou animateurs-scrabbleurs se sont lancés dans cette aventure enrichissante, en initiant des jeunes et en utilisant ce jeu au niveau pédagogique. Les structures de la FFSc permettent ensuite de regrouper ces jeunes, en organisant des rencontres inter-écoles ou des compétitions adaptées au niveau des enfants.

Le plan de prévention de l’illettrisme encourage ainsi le recours au Scrabble™, afin de développer la motivation, la concentration, la maîtrise de soi des élèves et le travail des fondamentaux par une approche différente (compétences en français et en mathématiques).

Les réseaux sociaux de la Fédération Française de Scrabble ont retranscrit en live le déroulé du concours.

Tout au long de l’événement, les réseaux sociaux de la fédération française de Scrabble ont été alimentés en direct par les équipes de L’ambassade. Les tweets cumulent 42 retweets et mentions « j’aime ». Grâce à un partenariat obtenu par l’agence L’ambassade, le Futuroscope est pour la première fois partenaire de l’événement. Le premier de chaque catégorie remporte ainsi des places pour lui et toute sa famille au parc. Le Futuroscope (35 500 abonnés sur Twitter) a partagé le tweet suivant, en félicitant le champion de cette finale nationale. L’équipe de Gulli, contactée par L’ambassade a couvert l’événement pour son émission Wazup (diffusion est programmée au 27 juin).

tweet-futuroscope-agence-lambassade

De nombreuses vidéos ont également été tournées par l’agence. Une vidéo « travelling » de traverse de l’école hôte de la finale a été publiée sur Facebook. Ont été entre autres interviewés pour les réseaux sociaux de la fédération : le vainqueur, de cette édition (Lucas Vu), des parents, un professeur accompagnateur, Samson Tessier (champion de France 2016), Marie-Claude Desrones (Direction nationale du scrabble jeune et scolaire) et Marie-Odile Panau (Présidente de la FFSc).

Un événement parisien qui intéresse particulièrement la presse quotidienne régionale.

À chaque région son poulain, et l’on a pu voir des grands noms de la presse s’intéresser de près à la compétition en consacrant quelques articles aux petits scrabbleurs !

Le journal L’union consacre un article à deux élèves de l’école Jean Jaurès d’Epernay, Adèle et Joudi, 11 ans. Toutes les deux sont finalistes de la finale nationale de Scrabble scolaire ainsi que les angevins mit à l’honneur dans Le courrier de l’ouest. Les isérois ont été grandement représentés dans cette finale. Le site du dauphiné n’a pas hésité à en faire un article,  rappelant que 13 enfants venus de cette belle région ont concouru dans cette finale. La Charente Libre conte les exploits des deux jeunes charentaises qui ont participé à la finale et Vosgesmatin remarque que c’est la troisième année consécutive que l’école Robert-Desnos est représentée en finale.

Un jeu vieux de 70 ans qui n’a pris pas une ride.

Ce n’est pas l’émission Quotidien sur TMC qui dira le contraire. Ils ont suivi le Championnat des jeunes qui s’est déroulé à Nandax pour un reportage exclusif et plein d’humour dans la rubrique Mardi Transpi ! On y découvre le déroulé de la compétition mais également l’ambiance de ce genre d’événement étonnement festive après des heures de réflexion. Jean-Pierre Pernaut nous parle également de ce jeu de société américain bien installé dans les foyers français dans le 13h de TF1. Le reportage offre un tour d’horizon des différentes pratiques, que ce soit à l’école ou en club, et surtout en famille car ne l’oublions pas, le Scrabble est avant tout un jeu !